LA MÉDITATION DE PLEINE CONSCIENCE POUR LES PATIENTS ATTEINTS DE RHUMATISMES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES

Les études scientifiques sont encore peu nombreuses dans le domaine des rhumatismes inflammatoires chroniques, mais les premiers résultats sont encourageants.

Comme par exemple dans cette étude réalisée en Norvège par le Dr Zangi et ses collaborateurs, et publiée dans le journal international  Annals of the rheumatic diseases en 2011.

Les chercheurs ont suivi, pendant 1 an, 73 personnes âgées entre 20 et 70 ans, atteintes d’un rhumatisme inflammatoire chronique, qu’ils s’agissent d’une polyarthrite rhumatoïde, d’une spondylarthrite ankylosante et ou d’un rhumatisme psoriasique.

La moitié participait à un groupe de formation à la « mindfulness » ou « méditation pleine conscience » (constituée de 10 séances) et l’autre moitié recevait les soins habituels tout en se faisant offrir un CD présentant les exercices de méditation à utiliser à domicile à leur convenance.

Après les 10 séances, puis 1 an plus tard, les capacités d’adaptation, le niveau de stress et le contrôle des symptômes, dont la douleur et la fatigue, étaient évalués.

Aucune différence n’a été constatée en ce qui concerne les niveaux de douleur et l’activité de la maladie, mais les niveaux de stress et de fatigue étaient améliorés. Les différences les plus importantes concernaient la fatigue.

Des tentatives précédentes d’utiliser des méthodes psychologiques et éducationnelles pour aider les personnes atteintes d’arthrite à composer avec les aspects de la maladie, avaient tendance à apporter des bénéfices à court terme. Les résultats durables de la présente étude montrent un effet plus prolongé dans le temps chez les patients ayant bénéficié de la formation à la méditation pleine conscience.

Lien vers l’article scientifique: Etude de Zangi sur RIC et MPC

Une autre étude publiée en 2014 montre l’intérêt de la méditation pleine conscience pour apaiser le vécu subjectif des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, avec  une diminution significative du nombre d’articulations douloureuses: Fogarty 2014 PR-MBSR

Laisser un commentaire