A propos

Je m’appelle Grégory Baptista, et j’ai décidé de créer ce site internet en 2016, pour permettre la diffusion des connaissances scientifiques concernant l’efficacité de la pleine conscience dans le domaine de la santé, mais aussi plus largement dans la société. Ensuite, ayant décidé d’ouvrir un centre de soins dédié à cette approche en 2017 à Montpellier, vous pourrez aussi trouver des informations sur des programmes ou stages de méditations dispensés au Centre de Mindfulness de Montpellier.

Mon intérêt pour la méditation a débuté à l’adolescence en lisant des ouvrages du moine zen Thich Nhat Hanh. Son abord d’une méditation simple et pragmatique, dénuée de rituels religieux, ancrée dans l’exploration du moment présent, m’a beaucoup inspiré dès le début.

Quelques années plus tard, alors que je débutais mes stages d’externe en médecine à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, j’ai senti le besoin d’incorporer la pratique de la méditation de pleine conscience dans mon quotidien, pour faire face à la souffrance, à la maladie et à la mort des patients que je côtoyais à l’hôpital. Ceci m’a conduit à effectuer une retraite de méditation dans le monastère dirigé par Thich Nhat Hanh, me permettant ainsi de m’immerger complètement dans la pratique de la pleine conscience. Elle ne m’a plus jamais quitté par la suite.

A la fin du tronc commun des études de médecine, j’ai hésité à me spécialiser en psychiatrie, mais j’ai finalement choisi la médecine interne comme spécialité, car je ne voulais pas délaisser le corps pour seulement m’intéresser à l’esprit. La médecine interne me semblait alors la seule spécialité qui me permettait de considérer l’être dans son ensemble, dans l’interdépendance des systèmes qui le compose.

Et alors que ma formation médicale me permettait de venir en aide à la plupart des patients, je sentais que pour certains d’entre eux, il manquait quelquechose dans ce que j’avais appris à la faculté de médecine, et que ce « quelquechose » était relié à l’aspiration qui m’avait amené à la fois vers la médecine et la méditation.

C’est alors que j’ai découvert les ouvrages de Jon Kabat-Zinn, professeur de médecine émérite à la Faculté de Boston au Massachusetts (USA), fondateur du programme MBSR (« Mindfulness-Based Stress Réduction »), véritable condensé de « médecine intégrative », appelée aussi « médecine corps-esprit », basé sur une pratique de méditation laïque enseignée selon un protocole de 8 semaines, et qui a montré son efficacité dans la prise en charge de la souffrance physique et psychologique dans de nombreuses pathologies. J’ai alors décidé de compléter mon parcours médical en obtenant le Diplôme Universitaire de « Médecine, Méditation et Neurosciences » de la Faculté de Médecine de Strasbourg coordonné par le Pr Bloch, et en me formant pour devenir instructeur des protocoles basés sur la mindfulness (MBSR/MBCT) avec l’Association pour le Développement de la Mindfulness. J’ai eu la chance de participer à un masterclass avec Jon Kabat-Zinn à Strasbourg en 2016.

Aujourd’hui, j’ai décidé de poursuivre mon parcours de médecin, de soignant, en transmettant aux personnes, aux patients, la pratique de la méditation de pleine conscience, car je pense qu’il s’agit, et les études scientifiques le confirment, d’une approche permettant de diminuer la souffrance physique et/ou psychologique, que l’on soit en bonne santé ou atteint d’une maladie.

En 2017, j’ai poursuivi cet engagement en ouvrant un centre dédié à la pratique de la mindfulness à Montpellier. Ce centre est aussi impliqué dans la mise en place d’études scientifiques et de formations professionnelles autour de la méditation pleine conscience.

J’enseigne par ailleurs au Diplôme Universitaire « Méditation & Santé » à la Faculté de Médecine de Montpellier-Nîmes, ainsi qu’au module « Méditation Pleine Conscience » de la Faculté de Médecine de Paris-Descartes.